Bienvenue sur le site de notre cabinet

Toledano Canfin & Associés

Société d’avocats au barreau de Nice

Ressort de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence

Droit bancaire et financier

Conseil et contentieux

cautionnement Garanties du crédit

Saisie immobilière Mesures d’exécution forcée

Entreprises en difficulté Sauvegarde, redressement et liquidation judiciaire
et|icon_minus-06|K

Notre cabinet d'avocats

SCP Toledano Canfin & Associés

La SCP Toledano Canfin & Associés est une société d’Avocats inscrite au Barreau de NICE.

Le Cabinet Toledano Canfin & Associés a été fondé en 2009.

Les avocats du Cabinet plaident partout en France. Ils postulent devant les Tribunaux judiciaires du ressort de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence (Nice, Grasse, Draguignan, Digne-Les-Bains, Toulon, Marseille, Aix-en-Provence, Tarascon).

Pourquoi choisir notre Cabinet d’avocats ?

Nous sommes un Cabinet dédié au Droit bancaire et financier et au Droit des entreprises en difficulté !

Notre Cabinet d’Avocats à Nice est spécialisé :

  • dans la défense des débiteurs bancaires et/ou cautions bancaires ;
  • dans la défense des entreprises en difficulté (conciliation, sauvegarde, redressement et liquidation judiciaire) ainsi que de leurs dirigeants et associés.
Depuis 2007, Maître Thomas CANFIN consacre son activité professionnelle au Droit bancaire et financier et au Droit des Entreprises en difficulté (sauvegarde, redressement et/ou liquidation judiciaire). Il est titulaire des certificats de spécialisation dans ces matières.
Maître Thomas CANFIN est spécialiste en Droit bancaire et boursier, ainsi qu’en Droit commercial, des affaires et de la concurrence. Les mentions de spécialisation d’un avocat sont acquises sur examen devant un jury composé de deux d’avocats spécialistes, d’un professeur de droit et d’un magistrat. Devant ce jury, l’avocat doit justifier d’une pratique professionnelle dominante d’au minimum quatre années dans la matière concernée. Pour conserver ce titre, l’avocat doit également observer une formation continue annuelle dans chaque matière de spécialisation.  
Face à des acteurs économiques puissants et aguerris aux procès, tels que le sont les banques et les compagnies d’assurance, nous avons vocation à rétablir l’équilibre des forces et à accompagner les usagers. Notre volonté est de vous permettre de développer une défense efficace et, ainsi, de faire pleinement valoir vos droits.
Les expertises du Cabinet
Maître Thomas CANFIN, Avocat au Barreau de Nice, conseille et assiste les particuliers et les entreprises dans le cadre leurs relations litigieuses et de leurs contentieux judiciaires avec les banques et les compagnies d’assurance.

EXPERTISES

Droit bancaire et financier

 

EXPERTISES

Cautionnement

Garanties du crédit

EXPERTISES

Saisies immobilières

Mesures d’exécution forcée

EXPERTISES

Entreprises en difficulté

Procédures collectives

Vous rencontrez un litige avec une banque, une société de caution mutuelle, une compagnie d’assurance, l’URSSAF …

Votre entreprise est en difficulté …

Votre dossier est complexe et revêt un fort enjeu financier …

Vous avez perdu votre procès en première instance et souhaitez faire appel de la décision …

Vous souhaitez être conseillé et assisté en justice par un Avocat à Nice spécialisé en Droit bancaire et financier et en Droit commercial et des affaires ?

Nous pouvons vous aider !

Prenez attache avec Maître Thomas CANFIN pour fixer un rendez-vous en Cabinet avec lui.

Lors d’un rendez-vous en Cabinet ou, dans les situations les plus complexes, après consultation juridique écrite, nous déterminons la stratégie et l’ensemble des moyens juridiques à déployer afin de défendre au mieux vos intérêts.

Depuis 2007, fort de notre expérience acquise dans nos différents domaines de spécialisation, c’est de manière déterminée et indépendante que nous dirigeons toutes nos actions judiciaires.

Avec de la méthode, de la volonté et de la technique juridique, soyez persuadé que rien n’est impossible.

Suivez les actualités et chroniques publiées sur notre site

Dernières actualités publiées

L’obtention de l’agrément bancaire

L’obtention de l’agrément bancaire

L’accès à la profession bancaire est subordonné à l’obtention d’un agrément, délivré par l’Autorité de supervision qu’il convient de solliciter pour...

Prêt in fine : la responsabilité de la banque tirée de son devoir de conseil peut être engagée pour réparer un préjudice né et actuel mais pas pour un préjudice éventuel

Prêt in fine : la responsabilité de la banque tirée de son devoir de conseil peut être engagée pour réparer un préjudice né et actuel mais pas pour un préjudice éventuel

Aux termes d’un arrêt du 13 février 2019, la Chambre commerciale de la cour de cassation nous enseigne qu’il n’est pas possible d’indemniser un préjudice éventuel. S’agissant d’un prêt in fine, dont le terme n’est pas échu, le risque d’endettement excessif de l’emprunter n’est pas encore réalisé. De sorte que la cour d’appel qui condamne la banque au titre de son devoir de mise en garde viole les dispositions de l’article 1147 du Code civil, dans sa rédaction antérieure à celle issue de l’ordonnance du 10 février 2016.
Cass. com. 13 févr. 2019 : n° 14-14785 : publié au bulletin.

Epingler sur Pinterest

Partagez